Comment bien assurer un véhicule de plus de 10 ans ?

La mise en circulation des voitures change souvent selon sa fabrication. Lorsque le véhicule est daté de plus de 10 ans, il vaut mieux connaître certains points concernant ses assurances. Comment assurer un véhicule de plus de 10 ans ? Voici quelques informations essentielles qui peuvent vous aider.

L’assurance d’un véhicule plus de 10 ans est-il obligatoire ?

L’assurance d’un véhicule est toujours obligatoire qu’il soit neuf ou ancien. Sans aucun doute, fuir cette formalité c’est exposer à un risque d’amende, de confiscation du véhicule et de la suspension du permis de conduire. La loi exige en minimum une garantie de responsabilité civile présentée dans les contrats de l’assurance auto et au tiers. Elle couvre les dommages matériels et corporels provoqués aux tiers dans le cas d’un accident. En revanche, le véhicule et son conducteur ne sont pas pris en charge. Voici deux solutions d’assurance véhicule de collection pour qu’il bénéficie d’une bonne protection : l’ajout des garanties du contrat (garanties de l’incendie, le bris de glace et les vols) et souscrire une assurance tous risques qui est la formule d’une assurance auto complète (elle prend en charge tous les dommages liés à la voiture). N’hésitez pas de jeter un coup d’oeil sur les garanties autos de collection pour assurer votre automobile de collection à sa juste valeur.

La meilleure formule du véhicule plus de 10 ans.

Parmi les cas, l’assurance tous risques est le plus couvrant et la plus onéreuse par rapport à l’assurance au tiers. Dans ce cas, l’indemnisation du sinistre dépend de la valeur de la voiture qui peut être diminuée au fil du temps et du kilométrage parcouru. L’assurance véhicule de collection est particulière. La protection du véhicule de plus de 10 ans par l’assurance tout risque n’est pas forcément une bonne idée. L’indemnisation du sinistre parait faible par rapport au montant des cotisations et des primes. Dans ce cas, l’assurance au tiers est préférable. Cependant, il est nécessaire de compléter le contrat d’assurance au tiers avec des garanties supplémentaires si le propriétaire n’a pas les moyens pour les réparations ou les rééquipements en cas d’accident responsable.

Dans le cas d’ancienneté, quand passer l’assurance tous risques à l’assurance au tiers ?

À partir de 10 ans, la valeur de la voiture est souvent faible. En particulier, ce cas dépend : de l’état du véhicule, du modèle et de sa marque. En dépit de la décote, quelques voitures conservent de la valeur même 10 ans après sa mise en circulation. Dans le cas d’une insatisfaction, on peut remplacer le contrat tous risques par un contrat d’assurance au tiers. Il vaut mieux relire le contrat d’assurance véhicule de collection.

Assurance auto et moto : pourquoi grouper ?
Quelle assurance auto pour un véhicule qui ne roule pas ?